2015/11/06

Aki Lumi PARIS PHOTO 2015

PP2015_mail info_ok2shows infos

 

————————————————————————–

Aki Lumi

http://akilumi.fr/en/works/the-garden/

Galerie Françoise PAVIOT

Main sector: B34

PARIS PHOTO – GRAND PALAIS

http://www.parisphoto.com/paris

PARIS

————————————————————————–

————————————–

Aki Lumi

solo show

France

LE CHÂTEAU DE CHAUMONT-SUR-LOIRE

« Jardins imaginaires »

exposition de photographies d’Aki Lumi, Galerie des photographes, Château

http://www.domaine-chaumont.fr/programmation-2015?cat=6&expandable=3

Du 02 novembre 2015 au 28 février 2016

vernissage samedi 14 novembre 2015 à 15h

Domaine Régional de Chaumont-sur-Loire
41150 Chaumont-sur-Loire
Tél : 02 54 20 99 22
Fax : 02 54 20 99 24

————————————–

————————————–

Aki Lumi

group show

London

Beetles+Huxley Gallery

« The Photographers 2015’ »

24 Nov – 24 December 2015

Beetles+Huxley Gallery

3-5 Swallow St, London, W1B 4DE

http://www.beetlesandhuxley.com/exhibitions.html

————————————–


2015/09/05

Aki Lumi PHOTO SHANGHAI

DM1DM2

 

*

*

*

*

PHOTO SHANGHAI 2015

Booth: D13

Aki Lumi

Shanghai Exhibition Centre

VIP Opening: 10th September, 6pm – 9pm

Public Opening Hours: 11th – 13th September, 11am – 6pm

Venue: Shanghai Exhibition Centre, 1000 Yan’an Lu, near Tongren Lu

Vanguard Gallery

R204, Bldg.4A, 50 Moganshan Rd., 200060 Shanghai, P.R.China

+86 21 52522551

www.vanguardgallery.com

—————————————————–

Aki Lumi

upcoming show.

Solo show at LE DOMAINE DE CHAUMONT-SUR-LOIRE, FRANCE.

Nov 14, 2015 – Feb 29, 2016

Domaine de Chaumont-sur-Loire

—————————————————–

PHOTOSHANGHAI 2015 TALKS PROGRAMME

13th Sep.  14.15 – 15.00

Artist Profile: Aki Lumi, Yuki Onodera  in conversation with Lin Ye.

Disappearing Borders, the Artistic Labyrinth of Yuki & Aki A detailed introduction of the artistic concept and

works of the artists through their artworks, creations and lifestyles.

Location: Talks & Video Room

*

*

*

Photo Shanghai – Asia’s Premier Art Fair Dedicated to Photography

‎cn.photoshanghai.org/events/talks-programme/

—————————————————–

Aki Lumi group show

JEWELVARY ART

842 Hengshan Road, Xuhui District, Shanghai, China 200030

//akilumi.fr/en/works/fracto-graph/

Duration: Sept. 7th – Nov. 11th, 2015

 

 

 

 


2015/03/26

DESSINS DE PHOTOGRAPHES


“DESSINS DE
PHOTOGRAPHES”

Aki Lumi, Jocelyne Alloucherie, Dieter Appelt, A + B Blume,
Blanca Casas Brullet, Alain Fleischer, Gilles Gerbaud et Raphaël Chipault, Diana Thorneycroft.

Vernissage : jeudi 26
mars 2015 de 15h à 20h30
27/03 -> 30/04/2015

Galerie Françoise Paviot
57 rue Sainte Anne – 75002 PARIS
phone:33 (0)1 42 60 10 01
Aki Lumi_trace_604 (80x60)s
Aki Lumi -Trace604 -2014

Dessins de photographe_Dominique Païni
Le désir du dessin cacherait-il une mélancolie spécifique des photographes ? Nombreux sont ceux qui dessinèrent secrètement comme une activité refoulée et minorée par les connaisseurs de photographie, une discipline « antique » au regard, si j’ose dire, de la « modernité » photographique. Pourtant, le dessin serait-il la référence fondatrice et anoblissante de leur activité figurative machinique ? Beaucoup de photographes dessinèrent ainsi pour le nécessaire apprentissage de la construction et du cadrage, et comme chacun sait, il s’agit là d’une chose mentale – le dessin est chose mentale – et pas seulement un tourment visuel.
On pourrait partir de l’hypothèse extravagante suivante : le dessin et la photographie auraient une origine mythologique commune. Selon le récit canonique, c’est en utilisant le profil de son amant, dont l’ombre est projetée sur un mur, que la jeune fille de Corinthe, Dibutade, dessine son portrait. Quant à la photographie, hormis toute mythologie, elle est une technique au sein de laquelle la projection de la lumière joue le rôle essentiel.
Jacques Derrida dit un jour que le dessin relevait d’une « mémoire d’aveugle ». Cette formule – sentant oxymoriquement bon, mais n’en étant pas ! – invitait à réfléchir  sur l’expérience manuelle et la culture graphique acquises par un artiste, affrontées à la page immaculée et vide, sans repère, aveuglante en effet. Pour l’occasion du présent accrochage de la galerie, faut-il suggérer qu’il en irait de même, bien que tout autrement, avec la photographie ? L’aveuglement n’est-il pas aussi une des étapes irrémédiables de l’acte photographique et en particulier lors de cet instant que l’on qualifia souvent de décisif alors que la définitive saisie opérée par l’ouverture de l’objectif échappe en fait à toute véritable décision : la machine fait son œuvre.
Alors, la durée au cours de laquelle s’accomplit­ le trait du dessin et l’instantanéité de l’éclair photographique relèveraient-elles d’une ­compa­rable cécité nécessaire à leur voyance ? C’est cette comparaison que l’exposition prétend montrer.

image2
A+B Blume -Die Natur als Subjekt -1992/Diana Thorneycroft -Failed Relationships 2012

Charles Nègre et le dessin contemporain
L’exposition propose de montrer des artistes connus pour leur photographie mais qui s’expriment ou se sont exprimés également à travers le dessin. Pour certains  la photographie est devenue leur pratique privilégiée, pour d’autres, dessin et photographie s’associent dans une démarche où geste et concept  s’affirment à travers le trait ou bien l’empreinte. Chacun des dessins contemporains sera mis en confrontation avec un dessin de Charles Nègre (1820-1880) qui, après des études dans l’atelier de Paul Delaroche et une carrière de peintre et de dessinateur s’est tourné dans les années 1850 vers la photographie. *
Avec des œuvres de Aki Lumi, Jocelyne Alloucherie, Dieter Appelt, Anne et Bernhard Blume, Blanca Casas Brullet, Alain Fleischer, Gilles Gerbaud et Raphaël Chipault, Diana Thorneycroft.

Un dessin, première photographie au monde ! _Françoise Paviot
Dans la vente Sotheby’s du 21 mars 2002, une reproduction photographique réalisée par Niépce en 1825 d’un dessin gravé fut présentée comme « la première photographie au monde ». S’il est d’usage d’explorer les liens entre la peinture et la photographie, il est plus rare de réfléchir sur ceux du dessin et de la photographie. Et pourtant, par un curieux paradoxe, dessins et photographies se sont trouvés associés très tôt et à des titres divers. Au début des années 1820, Nicéphore Niépce déclare avoir deux préoccupations : « la copie des gravures » et « la copie des points de vue ». On parle alors, pour définir la photographie, de dessins photogénés ou de photographics drawings. Henri Cartier Bresson, un bon siècle plus tard, parlera de « dessins instantanés ». La mise sur le marché d’ « appareils photographiques à reproduire les dessins » va provoquer des vindictes, celle de Ingres par exemple qui signera une pétition visant à interdire toute assimilation des photographies « aux oeuvres fruit de l’intelligence et de l’étude de l’art ». Eugène Delacroix quant à lui, a décelé très vite ce que pouvait apporter au dessinateur le regard du photographe. Dans A propos d’une méthode de dessin ,il écrit « le daguerréotype  est plus que le calque, il est le miroir de l’objet ; certains détails, presque toujours négligés dans les dessins d’après nature, y prennent une grande importance caractéristique, et introduisent ainsi l’artiste dans la connaissance complète de la construction… ».


Galerie Françoise Paviot
57 rue Sainte Anne – 75002 PARIS
AIPAD MEMBER / CGGA MEMBER
Velib. Chabanais – Métro Palais Royal, Pyramides ou Quatre Septembre – Bus 39-68
Ouvert du jeudi au samedi de 14h30 à 19h et sur rendez-vous
Téléphone : 33 1 42 60 10 01 – http://www.paviotfoto.com
e-mail : info@paviotfoto.com



2014/11/05

MABA Mille miroirs dans la forêt

Print

Mille miroirs dans la forêt
Yuki Onodera et Aki Lumi
 
Éric de Rothschild,
Président de la Fondation Nationale
des Arts Graphiques et Plastiques
 
Gérard Alaux,
Directeur de la Fondation Nationale
des Arts Graphiques et Plastiques
 
ont le plaisir de vous inviter
au vernissage de l’exposition
 
Mercredi 5 novembre 2014
à partir de 19h
 
Exposition présentée
du 6 novembre au 21 décembre 2014
tous les jours de 12h à 18h,
sauf les mardis et les jours fériés.
Entrée libre.
 
Maison d’Art Bernard Anthonioz
16, rue Charles VII — 94130 Nogent-sur-Marne
01 48 71 90 07
 
 
————————————————————————————————————-
Rencontres et visites

Visite dédiée aux enseignants
mardi 18 novembre, de 12h à 13h

Visites-découvertes
mardi 25 novembre, de 12 à 13h
mardi 2 décembre, de 18h à 19h

La visites-découverte permet aux visiteurs de se familiariser avec l’art contemporain

et de répondre aux interrogations sur la démarche de(s) l’artiste(s) exposé(s) et sur le projet du commissaire.

Rencontre avec Yuki Onodera et Aki Lumi
vendredi 21 novembre, à 18h30

Entrée libre sur réservation par téléphone, au 01 48 71 90 07 ou 

Accés:
Métro ligne 1 : Château de Vincennes, Sotie <4 Fort Neuf>, puis bus<114> (ou 210), arrêt “Marché”(ou Sous-préfecture)
RER A : arrêt NOGENT-SUR-MARNE puis bus 114 ou 210, arrêt Marché (ou Sous-préfecture)
RER E : arrêt NOGENT-LE PERREUX, 10 minutes à pied direction centre ville (rue Charles de Gaulle) puis descendre boulevard Gallieni
AUTOROUTE A4 : sortie NOGENT-SUR-MARNE
 


Accés:
Paris Métro ligne 1


2014/11/02

Exhibition: Thousand mirrors in the forest, Yuki Onodera & Aki Lumi

 
La Maison d’Art Bernard Anthonioz
16 Rue Charles VII
94130 Nogent-sur-Marne
+33 (0)1 48 71 90 07
maba.fnagp.fr
 

Access:
 
— RER A. stop Nogent-SUR-MARNE then bus 114 or 210,
stop market (or sub-prefecture)
 
— RER E. Nogent-LE PERREUX stop, 10 minutes walk towards the city center
(rue Charles de Gaulle) and get boulevard Gallieni
 
— Metro line 1: Château de Vincennes, sotie <4 New Fort> and bus <114> (or 210),
stop “market” (or Sub-prefecture)
 
— MOTORWAY A4: exit Nogent-SUR-MARNE

maba map

November 6 – December 21 2014
Private opening: November 5, from 21:00

Discovery tours
Tuesday November 25, from 12:00 to 13:00
Tuesday November 2, from 18:00 to 19:00

Meeting Yuki Onodera and Aki Lumi
Friday November 21, at 18:30

Free admission per reservation by phone +33 (0)1 48 71 90 07 or by mail.

1 2 3