2016/05/11

How Art Museum

main image3

昊美术馆-万和昊美艺术酒店
《我们 和 它们》
自我与他者的共存世界
2016.5.10 – 9.30
上海浦东祖冲之路2299号

艺术家 Artists
周春芽 / Zhou Chunya,岳敏君 / Yue Minjun,阿琦 路迷 / Aki Lumi,
达明·赫斯特 / Damien Hirst,于凡 / Yu Fan,马良 / Ma Liang,王迈 / Wang Mai,
李立宏 / Li Lihong,陈漫 / Chen Man,高磊 / Gao Lei,
高瑀 / Gao Yu,叶凌瀚 / Ye Linghan,郭剑 / Guo Jian.

How Museum – One Home Art Hotels
“US AND THEM”
Existential Dialectic of Selves and Others

2016.5.10 – 9.30
No. 2299 Zuchongzhi Road, Pudong, Shanghai

How Museum


2016/01/20

LONDON ART FAIR

201601London Art Fair

LONDON ART FAIR
20-24
.01 2016

BEETLES+HUXLEY GALLERY
Stand: 48

Exhibiting Artists
–––––
Michael Kenna
Ruud Van Empel
Aki Lumi
Kechun Zhang
Paul Kenny
Alex Maclean
Josef Sudek
Filippo Minelli
Koo Bohnchang
Keiichi Tahara
–––––
http://www.londonartfair.co.uk/exhibitors/beetleshuxley

3-5 Swallow Street
London
W1B 4DE
United Kingdom
gallery@beetlesandhuxley.com
020 7434 4319
http://www.beetlesandhuxley.com

Beetles+Huxley is one of Europe’s leading and most innovative photography galleries. Founded in London in 2010 the gallery was established to celebrate the medium in all its myriad forms, from nineteenth century documentary photography to cutting edge contemporary work.


2016/01/16

Un voyage dans la photographie contemporaine

2016_01_16 l'Imagerie Lannion_2

“Un voyage dans la photographie contemporaine”
La collection du Musée de La Roche-sur-Yon
Du 19 janvier au 19 mars 2016
L’Imagerie de Lannion – Centre photographique

Pierre Besson, Joseph Beuys, Christian Boltanski, Sophie Boursat, Michael Clegg & Martin Guttmann, Ger Dekkers, Hamish Fulton, Rodney Graham, Fariba Hajamadi, Axel Hütte, Louis Jammes, Karen Knorr, Aki Lumi, Urs Lüthi, Joachim Mogarra, Catherine Poncin, Philippe Ramette, Patrick Raynaud, Cindy Sherman, Sylvie Tubiana, Andy Warhol, Boyd Webb.

« La collection de photographies contemporaines du Musée de La Roche-sur-Yon comporte aujourd’hui plus de 200 œuvres, des années 1970 à nos jours, avec la particularité d’être axée sur la photographie dite « plasticienne ».
Cette collection, atypique pour un musée de taille modeste, s’est constituée à partir de 1983, le choix de la photographie étant à l’époque à la fois audacieux et astucieux. La ville de La Roche-sur-Yon, qui venait tout juste de reprendre en main la direction de son musée, antérieurement sous la responsabilité scientifique de la Conservation départementale des musées de Vendée, souhaitait renouer avec les acquisitions d’art contemporain. Or, les musées équivalents de la région – en particulier Cholet, Les Sables d’Olonne – avaient déjà opté pour des orientations artistiques spécifiques – l’abstraction géométrique pour le premier ; la figuration libre pour le second – et les moyens financiers de la municipalité ne lui permettaient guère d’envisager un musée d’art contemporain encyclopédique à l’instar du Musée des Beaux-arts de Nantes.
Ainsi, compte tenu de son exiguïté (le musée se trouvait toujours dans le bâtiment originel du XIXe siècle et aucun projet d’extension ou de déplacement n’était à l’ordre du jour à l’époque) et de ses moyens non extensibles, le choix de la photographie contemporaine parut-il pertinent…
Il convient du reste d’ajouter que le médium photographique était alors le nouveau terrain d’expérimentation d’un certain nombre d’artistes qui y voyaient une alternative intéressante à la peinture, permettant de rester dans le champ de la figuration et de la narration, tout en travaillant à partir d’un medium moderne.

Les œuvres qui ont été acquises durant ces années sont aujourd’hui des pièces historiques ; et de nombreux artistes présents dans la collection du musée de La Roche-sur-Yon et dans l’exposition de l’Imagerie comme Andy Warhol, Cindy Sherman, Christian Boltanski etc., sont également représentés dans les grandes collections publiques françaises (le Musée national d’art moderne – Centre Georges Pompidou, le Fonds national d’art contemporain, de nombreux Fonds régionaux d’art contemporain, etc.) et étrangères (Tate Modern de Londres, MoMA de New York, Whitney Museum of American Art, Ludwig Museum de Cologne, etc.).
Les œuvres héritées de ces premières années d’existence de la collection photographique forment le socle des futures évolutions de la collection, selon les grands thèmes précédemment développés : la photographie de mise en scène, autour de l’intime, la question du paysage, les réflexions sur les caractéristiques propres au médium photographique. La plupart des pièces de la collection ont été acquises au bon moment, alors que leurs prix étaient encore abordables ; aujourd’hui, constituer une telle collection serait impossible pour un musée comme celui de La Roche-sur-Yon !

Toutefois, depuis le début des années 2000, le musée a renoué avec les achats de photographies : les acquisitions récentes se sont plus particulièrement organisées selon deux grandes directions, aux frontières poreuses : le thème de l’urbain et le travail sur les modes de prise de vue particuliers et les évolutions récentes du médium photographique, renouant avec l’intérêt originel pour les « images fabriquées ». 

Hélène Jagot, Directrice du Musée de La Roche-sur-Yon


Inauguration le samedi 16 janvier 2016 à 18h. Présentation de l’exposition par Hélène Jagot
Exposition présentée en salles 1 et 2, du mardi au samedi, de 15h à 18h30. 
Le jeudi : de 10h30 à 12h30 et de 15h à 18h30. Entrée libre
Avec le soutien de la Ville de Lannion, du Conseil Départemental des Côtes d’Armor, du Conseil Régional de Bretagne et de la Drac Bretagne. L’Imagerie est membre des réseaux Diagonal et Art Contemporain en Bretagne.


L’imagerie

19, rue Jean Savidan 22300 LANNION 
Tél. : 02.96.46.57.25
Mail : l-imagerie@orange.fr

D’octobre à juin : 
ouvert du mardi au samedi, de 15h à 18h30.
Le jeudi : de 10h30 à 12h30 et de 15h à 18h30.

En juillet, août et septembre : 
ouvert du mardi au samedi, 
de 10h30 à 12h30 et de 15h à 18h30.
Sauf jours fériés.


2015/12/21

Le Château de Chaumont-sur-Loire 2015

Chaumont-sur-Loire_2Chaumont-sur-Loire3

BERNARD FAIVRE D’ARCIER
Président du Domaine de Chaumont-sur-Loire
Chantal Colleu-Dumond

CHANTAL COLLEU-DUMOND
Directrice du Domaine de Chaumont-sur-Loire
ont le plaisir de vous inviter à l’inauguration
de l’exposition de

AKI LUMI
” JARDINS IMAGINAIRES ”

en présence de l’artiste
au Domaine de Chaumont-sur-Loire,
CENTRE D’ARTS ET DE NATURE
SAMEDI 14 NOVEMBRE 2015
à 15 H

L’exposition : Du 14 novembre 2015 au 28 février 2016

Merci de confirmer votre présence au 02 54 20 99 22
contact@domaine-chaumont.fr
www.domaine-chaumont.fr
L’accès à la manifestation se fait à partir de 14h30
par l’entrée haute du Domaine
Invitation valable pour 2 personnes-uniquement ce jour

© Aki Lumi “the Garden no.5” 222 x 150cm, 2009
//akilumi.fr/en/works/the-garden/


2015/11/06

Aki Lumi PARIS PHOTO 2015

PP2015_mail info_ok2shows infos

 

————————————————————————–

Aki Lumi

http://akilumi.fr/en/works/the-garden/

Galerie Françoise PAVIOT

Main sector: B34

PARIS PHOTO – GRAND PALAIS

http://www.parisphoto.com/paris

PARIS

————————————————————————–

————————————–

Aki Lumi

solo show

France

LE CHÂTEAU DE CHAUMONT-SUR-LOIRE

« Jardins imaginaires »

exposition de photographies d’Aki Lumi, Galerie des photographes, Château

http://www.domaine-chaumont.fr/programmation-2015?cat=6&expandable=3

Du 02 novembre 2015 au 28 février 2016

vernissage samedi 14 novembre 2015 à 15h

Domaine Régional de Chaumont-sur-Loire
41150 Chaumont-sur-Loire
Tél : 02 54 20 99 22
Fax : 02 54 20 99 24

————————————–

————————————–

Aki Lumi

group show

London

Beetles+Huxley Gallery

« The Photographers 2015’ »

24 Nov – 24 December 2015

Beetles+Huxley Gallery

3-5 Swallow St, London, W1B 4DE

http://www.beetlesandhuxley.com/exhibitions.html

————————————–


2015/09/05

Aki Lumi PHOTO SHANGHAI

DM1DM2

 

*

*

*

*

PHOTO SHANGHAI 2015

Booth: D13

Aki Lumi

Shanghai Exhibition Centre

VIP Opening: 10th September, 6pm – 9pm

Public Opening Hours: 11th – 13th September, 11am – 6pm

Venue: Shanghai Exhibition Centre, 1000 Yan’an Lu, near Tongren Lu

Vanguard Gallery

R204, Bldg.4A, 50 Moganshan Rd., 200060 Shanghai, P.R.China

+86 21 52522551

www.vanguardgallery.com

—————————————————–

Aki Lumi

upcoming show.

Solo show at LE DOMAINE DE CHAUMONT-SUR-LOIRE, FRANCE.

Nov 14, 2015 – Feb 29, 2016

Domaine de Chaumont-sur-Loire

—————————————————–

PHOTOSHANGHAI 2015 TALKS PROGRAMME

13th Sep.  14.15 – 15.00

Artist Profile: Aki Lumi, Yuki Onodera  in conversation with Lin Ye.

Disappearing Borders, the Artistic Labyrinth of Yuki & Aki A detailed introduction of the artistic concept and

works of the artists through their artworks, creations and lifestyles.

Location: Talks & Video Room

*

*

*

Photo Shanghai – Asia’s Premier Art Fair Dedicated to Photography

‎cn.photoshanghai.org/events/talks-programme/

—————————————————–

Aki Lumi group show

JEWELVARY ART

842 Hengshan Road, Xuhui District, Shanghai, China 200030

//akilumi.fr/en/works/fracto-graph/

Duration: Sept. 7th – Nov. 11th, 2015

 

 

 

 


2015/03/26

DESSINS DE PHOTOGRAPHES


“DESSINS DE
PHOTOGRAPHES”

Aki Lumi, Jocelyne Alloucherie, Dieter Appelt, A + B Blume,
Blanca Casas Brullet, Alain Fleischer, Gilles Gerbaud et Raphaël Chipault, Diana Thorneycroft.

Vernissage : jeudi 26
mars 2015 de 15h à 20h30
27/03 -> 30/04/2015

Galerie Françoise Paviot
57 rue Sainte Anne – 75002 PARIS
phone:33 (0)1 42 60 10 01
Aki Lumi_trace_604 (80x60)s
Aki Lumi -Trace604 -2014

Dessins de photographe_Dominique Païni
Le désir du dessin cacherait-il une mélancolie spécifique des photographes ? Nombreux sont ceux qui dessinèrent secrètement comme une activité refoulée et minorée par les connaisseurs de photographie, une discipline « antique » au regard, si j’ose dire, de la « modernité » photographique. Pourtant, le dessin serait-il la référence fondatrice et anoblissante de leur activité figurative machinique ? Beaucoup de photographes dessinèrent ainsi pour le nécessaire apprentissage de la construction et du cadrage, et comme chacun sait, il s’agit là d’une chose mentale – le dessin est chose mentale – et pas seulement un tourment visuel.
On pourrait partir de l’hypothèse extravagante suivante : le dessin et la photographie auraient une origine mythologique commune. Selon le récit canonique, c’est en utilisant le profil de son amant, dont l’ombre est projetée sur un mur, que la jeune fille de Corinthe, Dibutade, dessine son portrait. Quant à la photographie, hormis toute mythologie, elle est une technique au sein de laquelle la projection de la lumière joue le rôle essentiel.
Jacques Derrida dit un jour que le dessin relevait d’une « mémoire d’aveugle ». Cette formule – sentant oxymoriquement bon, mais n’en étant pas ! – invitait à réfléchir  sur l’expérience manuelle et la culture graphique acquises par un artiste, affrontées à la page immaculée et vide, sans repère, aveuglante en effet. Pour l’occasion du présent accrochage de la galerie, faut-il suggérer qu’il en irait de même, bien que tout autrement, avec la photographie ? L’aveuglement n’est-il pas aussi une des étapes irrémédiables de l’acte photographique et en particulier lors de cet instant que l’on qualifia souvent de décisif alors que la définitive saisie opérée par l’ouverture de l’objectif échappe en fait à toute véritable décision : la machine fait son œuvre.
Alors, la durée au cours de laquelle s’accomplit­ le trait du dessin et l’instantanéité de l’éclair photographique relèveraient-elles d’une ­compa­rable cécité nécessaire à leur voyance ? C’est cette comparaison que l’exposition prétend montrer.

image2
A+B Blume -Die Natur als Subjekt -1992/Diana Thorneycroft -Failed Relationships 2012

Charles Nègre et le dessin contemporain
L’exposition propose de montrer des artistes connus pour leur photographie mais qui s’expriment ou se sont exprimés également à travers le dessin. Pour certains  la photographie est devenue leur pratique privilégiée, pour d’autres, dessin et photographie s’associent dans une démarche où geste et concept  s’affirment à travers le trait ou bien l’empreinte. Chacun des dessins contemporains sera mis en confrontation avec un dessin de Charles Nègre (1820-1880) qui, après des études dans l’atelier de Paul Delaroche et une carrière de peintre et de dessinateur s’est tourné dans les années 1850 vers la photographie. *
Avec des œuvres de Aki Lumi, Jocelyne Alloucherie, Dieter Appelt, Anne et Bernhard Blume, Blanca Casas Brullet, Alain Fleischer, Gilles Gerbaud et Raphaël Chipault, Diana Thorneycroft.

Un dessin, première photographie au monde ! _Françoise Paviot
Dans la vente Sotheby’s du 21 mars 2002, une reproduction photographique réalisée par Niépce en 1825 d’un dessin gravé fut présentée comme « la première photographie au monde ». S’il est d’usage d’explorer les liens entre la peinture et la photographie, il est plus rare de réfléchir sur ceux du dessin et de la photographie. Et pourtant, par un curieux paradoxe, dessins et photographies se sont trouvés associés très tôt et à des titres divers. Au début des années 1820, Nicéphore Niépce déclare avoir deux préoccupations : « la copie des gravures » et « la copie des points de vue ». On parle alors, pour définir la photographie, de dessins photogénés ou de photographics drawings. Henri Cartier Bresson, un bon siècle plus tard, parlera de « dessins instantanés ». La mise sur le marché d’ « appareils photographiques à reproduire les dessins » va provoquer des vindictes, celle de Ingres par exemple qui signera une pétition visant à interdire toute assimilation des photographies « aux oeuvres fruit de l’intelligence et de l’étude de l’art ». Eugène Delacroix quant à lui, a décelé très vite ce que pouvait apporter au dessinateur le regard du photographe. Dans A propos d’une méthode de dessin ,il écrit « le daguerréotype  est plus que le calque, il est le miroir de l’objet ; certains détails, presque toujours négligés dans les dessins d’après nature, y prennent une grande importance caractéristique, et introduisent ainsi l’artiste dans la connaissance complète de la construction… ».


Galerie Françoise Paviot
57 rue Sainte Anne – 75002 PARIS
AIPAD MEMBER / CGGA MEMBER
Velib. Chabanais – Métro Palais Royal, Pyramides ou Quatre Septembre – Bus 39-68
Ouvert du jeudi au samedi de 14h30 à 19h et sur rendez-vous
Téléphone : 33 1 42 60 10 01 – http://www.paviotfoto.com
e-mail : info@paviotfoto.com



2014/11/05

MABA Mille miroirs dans la forêt

Print

Mille miroirs dans la forêt
Yuki Onodera et Aki Lumi
 
Éric de Rothschild,
Président de la Fondation Nationale
des Arts Graphiques et Plastiques
 
Gérard Alaux,
Directeur de la Fondation Nationale
des Arts Graphiques et Plastiques
 
ont le plaisir de vous inviter
au vernissage de l’exposition
 
Mercredi 5 novembre 2014
à partir de 19h
 
Exposition présentée
du 6 novembre au 21 décembre 2014
tous les jours de 12h à 18h,
sauf les mardis et les jours fériés.
Entrée libre.
 
Maison d’Art Bernard Anthonioz
16, rue Charles VII — 94130 Nogent-sur-Marne
01 48 71 90 07
 
 
————————————————————————————————————-
Rencontres et visites

Visite dédiée aux enseignants
mardi 18 novembre, de 12h à 13h

Visites-découvertes
mardi 25 novembre, de 12 à 13h
mardi 2 décembre, de 18h à 19h

La visites-découverte permet aux visiteurs de se familiariser avec l’art contemporain

et de répondre aux interrogations sur la démarche de(s) l’artiste(s) exposé(s) et sur le projet du commissaire.

Rencontre avec Yuki Onodera et Aki Lumi
vendredi 21 novembre, à 18h30

Entrée libre sur réservation par téléphone, au 01 48 71 90 07 ou 

Accés:
Métro ligne 1 : Château de Vincennes, Sotie <4 Fort Neuf>, puis bus<114> (ou 210), arrêt “Marché”(ou Sous-préfecture)
RER A : arrêt NOGENT-SUR-MARNE puis bus 114 ou 210, arrêt Marché (ou Sous-préfecture)
RER E : arrêt NOGENT-LE PERREUX, 10 minutes à pied direction centre ville (rue Charles de Gaulle) puis descendre boulevard Gallieni
AUTOROUTE A4 : sortie NOGENT-SUR-MARNE
 


Accés:
Paris Métro ligne 1


1 2 3 4